COMMENT MARCELA A RETROUVÉ LA JOIE GRÂCE À LA DANSE

Se lancer dans un nouveau monde, dans un environnement inconnu, peut être intimidant, mais pour Marcela, le RBTR n’était pas juste une découverte, c’était une renaissance. Dans ce billet, nous explorons l’histoire de cette femme incroyable, surnommée Ma, une étudiante et amie, qui a trouvé dans la danse un moyen d’acceptation de soi et un fort sentiment de communauté ici à Montréal !

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Ma est une ingénieure en informatique et titulaire d’un master en génie électrique, passionnée par l’éducation et la technologie. Depuis 2010, elle se consacre à l’enseignement dans le domaine informatique, partageant ses connaissances et explorant le monde fascinant de la technologie. En 2018, elle a entrepris un voyage difficile qui l’a emmenée loin de chez elle, jusqu’au Canada, et l’a transformée de manière inimaginable. Avec ces défis est venue une expérience commune à beaucoup d’entre nous lorsqu’on entame le processus fou de l’immigration : la solitude.

Mais en septembre 2022, Marcela a franchi une étape importante en changeant sa vie en commençant les cours au RBTR. Pour elle, cette décision représentait bien plus que l’apprentissage de pas de danse; c’était la découverte d’un refuge où elle pouvait se connecter à la culture brésilienne et trouver une communauté accueillante dans le froid de Montréal. Elle souligne également la flexibilité et l’adaptabilité des cours, offrant un équilibre entre technique et amusement : « Ce que j’aime le plus au RBTR, c’est la façon dont il s’adapte à ce que vous voulez. Que ce soit pour le fun, la technique, ou la détente, il y a un cours pour tout le monde. »

Nous parlons souvent de la façon dont nos cours sont conçus pour être accessibles à tous les niveaux d’expérience, et Ma nous a dit à quel point cela était important pour elle : « J’ai commencé en étant très sédentaire… Guilherme, l’instructeur que je vois le plus, maîtrise si bien la chorégraphie qu’il modifie parfois des choses pour la rendre accessible à tous ! » C’est drôle ce que Ma a mentionné, parce que, pour ceux qui ne le savent pas, je suis (Priscila Sanches) l’incarnation du RBTR : Une personne qui aime danser, qui a toujours voulu apprendre, mais qui n’a jamais pu, surtout à cause de la hiérarchie dans les studios de danse. Au Brésil, pas tant que ça, mais ici à Montréal, il est difficile de trouver un studio qui privilégie le plaisir au perfectionnisme. Pas du tout mon truc ! 👀

Marcela avec la classe de Jazz Funk, l’une des plus difficiles du RBTR !

J’ai demandé à Ma un moment mémorable dans nos cours, et elle s’est souvenue de l’étirement final de sa première classe au RBTR. « J’ai pleuré à chaudes larmes », se souvient-elle, soulignant comment la musique et l’environnement exempt de jugement ont fourni un refuge émotionnel important. « Gui crée toujours ce moment après le cours avec une musique qui nous touche. Ce jour-là, alors que je rassemblais du courage de je ne sais où, car je traversais une dépression, il a joué la chanson ‘Amarelo, Azul e Branco’, et je me souviens vivement de cette partie de la chanson, ‘Je suis venue te montrer. La force que j’ai gardée cachée. Mon cœur est grand ouvert, et je n’ai pas peur, pas peur. Je chante pour vivre. Je vis ce que j’ai chanté. Ma voix est mon empire, ma protection’. J’ai pleuré à chaudes larmes… et c’est ainsi que j’ai réalisé que le RBTR ne serait pas juste une école de danse pour moi ! »

[Je vais interrompre l’interview pour partager quelque chose de personnel avec vous. Ce que Ma a décrit ici est exactement la raison pour laquelle nous croyons tant dans le projet RBTR. Ceux qui me suivent en ligne depuis un moment savent combien j’aime aider les autres… mais en effet, même si je reçois quotidiennement des messages sur la façon dont mon contenu sur l’immigration/le Canada a aidé, je n’ai jamais pu être témoin de ce pouvoir transformateur que NOUS AVONS TOUS dans la vie les uns des autres. Et maintenant, j’ai le plaisir de le voir tous les jours ! N’est-ce pas le travail de rêve ?! J’adore tellement ! Mais revenons à Marcela… ahahahah]

Ma nous a également dit comment le RBTR a aidé à élargir son cercle social, créant des connexions significatives et trouvant une famille de Brésiliens au Canada. « Presque magiquement, les gens accueillent les nouveaux venus au RBTR. C’est une merveilleuse chaîne du bien. » Elle a également partagé comment la danse a aidé sa santé physique et mentale : « Physiquement, beaucoup de choses ont changé… Mentalement, je me sens beaucoup plus sûre de moi; la danse m’a aidée, et continue de m’aider, dans un processus d’auto-découverte, d’acceptation de soi et d’empowerment. » Et le plus cool, c’est que tout le monde au RBTR en est témoin ! Qui aurait cru que Ma, autrefois une femme timide dans un coin (toujours en demandant de ne pas être filmée), participerait à nos vidéos YouTube ?

Regardez comme elle est incroyable !!!

Pour ceux qui pensent rejoindre le RBTR, Ma conseille : « Foncez, vivez le cours à votre propre rythme. Interagissez avec les autres pendant le cours et si vous avez un moment, restez après, interagissez avec les rabas sur les réseaux sociaux et trouvez votre groupe. »

C’est incroyable de voir comment la danse n’est pas seulement une activité physique, mais un moyen d’expression de soi et d’empowerment – et pour les gens de Montréal, il y a un bonus supplémentaire de se connecter avec une communauté accueillante ! 🥹 Si vous êtes dans les parages, venez voir ! Comme vous le savez, le RBTR est plus qu’une école de danse; c’est un endroit où chacun peut trouver un sentiment d’appartenance et célébrer la culture brésilienne, même loin de chez soi ! C’est notre petit morceau du Brésil au Canada !

Et pour ceux qui ne sont pas ici, ne soyez pas tristes ! Il y a sûrement un studio de danse près de chez vous. SÉRIEUSEMENT, lancez-vous ! Si je savais à quel point danser une ou deux heures par semaine serait bénéfique dans tant d’aspects de ma vie, j’aurais commencé plus tôt !

Regardez Ma profiter de la chorégraphie de Musa do Verão :

Et pour finir, un message pour toi, Ma :

Nous voulons que tu saches que ta présence illumine nos cours et ton parcours est une source constante d’inspiration pour nous ! Tu nous enseignes la résilience, la joie et le pouvoir d’être une femme forte et empowerée.

C’est beau quand on réalise que notre propre compagnie est vraiment gratifiante – et c’est ce que tu as découvert ces dernières années. Tu n’as plus besoin de convaincre qui que ce soit de la femme incroyable que tu es, et tu te soucies encore moins si quelqu’un ne le reconnaît pas. TU SAIS QUE TU L’ES. C’est évident combien tu apprécies ton temps, ta propre compagnie, ton amour et ta valeur… C’est beau de voir comment tu es devenue ta meilleure amie et la protagoniste de ta propre histoire ! Tu es un exemple vivant de l’impact positif que la danse (et un tas de gens fous qui aiment secouer leur Raba) peut avoir sur nos vies !

Sache que ton soutien et ta collaboration dans nos idées et projets nous aident à continuer à impacter la vie de plus en plus de femmes qui se sentent comme Marcela en septembre 2022. Alors, merci du fond du cœur d’être partie de notre famille de Rabas !

Avec beaucoup d’amour, Pri et Gui !

PARTAGER SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER CES PUBLICATIONS (:

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER CES PUBLICATIONS (:​

FROM 17/06 TO 22/06

special week!

While Pri and Gui are taking Rabaterapia to Europe from June 13th to 25th, we have an amazing surprise for you! 

From June 17th to June 22nd, our POP FUNK classes will be replaced by unique workshops led by fantastic instructors. Dive into Reggaeton, Tecno Brega, Samba, and Belly Dance! 💃🕺

7-DAY UNLIMITED SPECIAL: Get access to all of our classes, including this week’s special workshops starting at $39.9! Grab this deal on the Store tab in our app. Don’t miss out on this incredible opportunity to shake your booty with us!